Logo Canada21.tv
Inscription Newsletter Canada21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

La gastronomie est un art sacré. A Montréal, des milliardaires de passage pour le Grand Prix de Formule 1 ont fait venir un célèbre chef de France pour lui faire cuisiner un seul repas. La somme de cette requête pourrait leur coûter 50 000 $ au total. «Ils voulaient le meilleur chef que je pouvais trouver, alors je leur ai proposé Éric Lecerf et ils ont tout de suite accepté», indique au journal de Montréal Alain Creton, propriétaire du restaurant Chez Alexandre. Cela n’a pas été simple de faire venir Éric Lecerf de l’autre côté de l’Atlantique, car la demande a été faite au dernier moment. Mais ce chef qui a déjà servi le roi du Maroc ou encore l’ancien président français François Mitterrand a l’habitude des clients aisés et des «missions à l’étranger». Pour le repas de samedi soir à Montréal, le chef a commandé «les plus grosses crevettes qu’on pouvait trouver sur le marché» pour des cocktails d’entrée, en plus d’avocats au crabe des neiges. Une poularde à la sauce aux morilles du Canada, farcie de foie gras a fait office de plat principal. Le tout accompagné de champagne. Mais le voyage d’Éric Lecerf au Canada était de courte durée, car dès lundi, il était retourné en France.

Contenu de la vidéo : La gastronomie est un art sacré. A Montréal, des milliardaires de passage pour le Grand Prix de Formule 1 ont fait venir un célèbre chef de France pour lui faire cuisiner un seul repas. La somme de cette requête pourrait leur coûter 50 000 $ au total. «Ils voulaient le meilleur chef que je pouvais trouver, alors je leur ai proposé Éric Lecerf et ils ont tout de suite accepté», indique au journal de Montréal Alain Creton, propriétaire du restaurant Chez Alexandre. Cela n’a pas été simple de faire venir Éric Lecerf de l’autre côté de l’Atlantique, car la demande a été faite au dernier moment. Mais ce chef qui a déjà servi le roi du Maroc ou encore l’ancien président français François Mitterrand a l’habitude des clients aisés et des «missions à l’étranger». Pour le repas de samedi soir à Montréal, le chef a commandé «les plus grosses crevettes qu’on pouvait trouver sur le marché» pour des cocktails d’entrée, en plus d’avocats au crabe des neiges. Une poularde à la sauce aux morilles du Canada, farcie de foie gras a fait office de plat principal. Le tout accompagné de champagne. Mais le voyage d’Éric Lecerf au Canada était de courte durée, car dès lundi, il était retourné en France.

Mots clés liés : gastronomie, Éric Lecerf, Chez Alexandre, Alain Creton, François Mitterrand, Montréal, roi du Maroc, Atlantique, Grand Prix de Formule 1

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Canada21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Canada21.tv