Logo Canada21.tv
Inscription Newsletter Canada21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Les croissants et macarons français ont toujours autant de succès à l’étranger. Et se lancer dans une boulangerie-pâtisserie française au Canada est encore possible, c’est le constat positif du Lyonnais Franck Point. Depuis novembre 2010, Franck Point a ouvert trois boulangeries à Vancouver, en Colombie-Britannique, tout à l'ouest du Canada, rapporte le site de France Info. « Il y avait vraiment une attente », constate-t-il. « Il n'y a que des bons mots, les gens adorent la France ici. Dans les boutiques, beaucoup de nos clients attendent au moins l'accent français », confie-t-il à France Info. En plus de servir des pâtisseries, Franck Point propose dans ses boutiques qu’il a nommées « Faubourg », du thé et du café. S’adapter au marché local, voilà la leçon que le Lyonnais retient : « Les baguettes croustillantes et les pains au lait, ça ne marche pas ici. On garde notre identité française, il y a des limites à ne pas franchir : on ne vend ni muffins, ni cookies. » L'entreprise emploie 60 personnes, dont une quinzaine de Français. La facilité pour ouvrir son entreprise au Canada est aussi un point positif pour les entrepreneurs étrangers.

Contenu de la vidéo : Les croissants et macarons français ont toujours autant de succès à l’étranger. Et se lancer dans une boulangerie-pâtisserie française au Canada est encore possible, c’est le constat positif du Lyonnais Franck Point. Depuis novembre 2010, Franck Point a ouvert trois boulangeries à Vancouver, en Colombie-Britannique, tout à l'ouest du Canada, rapporte le site de France Info. « Il y avait vraiment une attente », constate-t-il. « Il n'y a que des bons mots, les gens adorent la France ici. Dans les boutiques, beaucoup de nos clients attendent au moins l'accent français », confie-t-il à France Info. En plus de servir des pâtisseries, Franck Point propose dans ses boutiques qu’il a nommées « Faubourg », du thé et du café. S’adapter au marché local, voilà la leçon que le Lyonnais retient : « Les baguettes croustillantes et les pains au lait, ça ne marche pas ici. On garde notre identité française, il y a des limites à ne pas franchir : on ne vend ni muffins, ni cookies. » L'entreprise emploie 60 personnes, dont une quinzaine de Français. La facilité pour ouvrir son entreprise au Canada est aussi un point positif pour les entrepreneurs étrangers.

Mots clés liés : croissants, macarons, Canada, Vancouver, Colombie-Britannique, boulangerie-pâtisserie, baguettes, Lyonnais, Franck Point

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Canada21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Canada21.tv