Logo Canada21.tv
Inscription Newsletter Canada21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Ils ont réussi à recréer en laboratoire une souche active de la variole, à partir de fragments d’ADN et de matériel acheté sur internet. « Pour ce travail, qui leur a pris six mois […] David Evans et Ryan Noyce, docteurs et virologues à l’université d’Alberta à Edmonton, au Canada […] ont commandé du matériel génétique sur Internet pour un coût total de 100.000 dollars (environ 88.000 euros) », a rapporté le journal Le Figaro, lundi 10 juillet. Les deux chercheurs canadiens n’ont créé qu’une souche équine de la maladie, non transmissible à l’homme. Un travail qui « n’a pas requis de connaissance ou d’expertise biochimiques exceptionnelles, ni d’investissement ou de temps particulièrement importants’ ». L’objectif de David Evanc et Ryan Noyce est d’inciter les autorités sanitaires à la vigilance en cas d’actes malveillants. La disparition de la maladie à la fin des années 70 s’est en effet accompagnée de la diminution des stocks de vaccins disponibles et d’un relâchement de la recherche en la matière. Rappelons que la variole est une maladie infectieuse d'origine virale, extrêmement contagieuse et qui peut être mortelle. Elle est caractérisée par une éruption de taches rouges devenant des vésicules, puis des pustules.

Contenu de la vidéo : Ils ont réussi à recréer en laboratoire une souche active de la variole, à partir de fragments d’ADN et de matériel acheté sur internet. « Pour ce travail, qui leur a pris six mois […] David Evans et Ryan Noyce, docteurs et virologues à l’université d’Alberta à Edmonton, au Canada […] ont commandé du matériel génétique sur Internet pour un coût total de 100.000 dollars (environ 88.000 euros) », a rapporté le journal Le Figaro, lundi 10 juillet.
Les deux chercheurs canadiens n’ont créé qu’une souche équine de la maladie, non transmissible à l’homme. Un travail qui « n’a pas requis de connaissance ou d’expertise biochimiques exceptionnelles, ni d’investissement ou de temps particulièrement importants’ ».
L’objectif de David Evanc et Ryan Noyce est d’inciter les autorités sanitaires à la vigilance en cas d’actes malveillants. La disparition de la maladie à la fin des années 70 s’est en effet accompagnée de la diminution des stocks de vaccins disponibles et d’un relâchement de la recherche en la matière.
Rappelons que la variole est une maladie infectieuse d'origine virale, extrêmement contagieuse et qui peut être mortelle. Elle est caractérisée par une éruption de taches rouges devenant des vésicules, puis des pustules.

Mots clés liés : Variole, Canada, France, David Evans, Ryan Noyce, virus, viral, pustule, recherche, virologue, vaccins

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Canada21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Canada21.tv