Logo Canada21.tv
Inscription Newsletter Canada21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

« Ils m'ont plaqué violemment le visage contre le bureau. Ça m'a assommée j'ai vu des étoiles ». Cette semaine, la touriste canadienne qui accuse deux policiers français de la BRI de l'avoir violée, en avril 2014, dans les locaux de la police judiciaire parisienne du 36 Quai des Orfèvres a témoigné sur France 3. Une prise de parole qui intervient après le renvoi de l’affaire, jeudi 23 novembre, aux assises pour « viols en réunion ». « Ma vie aujourd'hui est complètement différente », assure la Canadienne à France 3. « Avant, j'étais une fille joyeuse, ouverte. Désormais, je suis devenue une personne fermée et isolée. C'est pourquoi ce procès est très important pour moi ». Concernant les faits, il y a plus de trois ans, dans un pub irlandais en face du siège de la police judiciaire parisienne, des policiers s'étaient liés avec la touriste canadienne, fortement alcoolisée et sous l'emprise de stupéfiants. En pleine nuit, les fonctionnaires - qui n'étaient pas en service - lui avaient fait visiter les locaux. Quelques heures plus tard, elle en était ressortie en larmes, extrêmement choquée. La jeune femme, alors âgée de 34 ans, présentait plusieurs ecchymoses et une lésion au niveau des parties génitales.

Contenu de la vidéo : « Ils m'ont plaqué violemment le visage contre le bureau. Ça m'a assommée j'ai vu des étoiles ». Cette semaine, la touriste canadienne qui accuse deux policiers français de la BRI de l'avoir violée, en avril 2014, dans les locaux de la police judiciaire parisienne du 36 Quai des Orfèvres a témoigné sur France 3. Une prise de parole qui intervient après le renvoi de l’affaire, jeudi 23 novembre, aux assises pour « viols en réunion ». « Ma vie aujourd'hui est complètement différente », assure la Canadienne à France 3. « Avant, j'étais une fille joyeuse, ouverte. Désormais, je suis devenue une personne fermée et isolée. C'est pourquoi ce procès est très important pour moi ».
Concernant les faits, il y a plus de trois ans, dans un pub irlandais en face du siège de la police judiciaire parisienne, des policiers s'étaient liés avec la touriste canadienne, fortement alcoolisée et sous l'emprise de stupéfiants. En pleine nuit, les fonctionnaires - qui n'étaient pas en service - lui avaient fait visiter les locaux.
Quelques heures plus tard, elle en était ressortie en larmes, extrêmement choquée. La jeune femme, alors âgée de 34 ans, présentait plusieurs ecchymoses et une lésion au niveau des parties génitales.

Mots clés liés : Canada, France, 36 quai des Orfèvres, viol, police, BRI, France 3, agression sexuelle

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Canada21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Canada21.tv