Logo Canada21.tv
Inscription Newsletter Canada21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

A l’heure où les étudiants reçoivent les réponses sur la plateforme Parcoursup de leur voeux d’affection, l'Association des collèges et universités de la francophonie canadienne et la Conférence des présidents d'université de France ont signé un accord pour remédier à la pénurie d’enseignants. Outre la facilitation de la mobilité étudiante et la collaboration en recherche, cette accord va permettre en effet de mettre l’accent sur la formation d'enseignants pouvant travailler dans les deux pays. Dans un article de Radio-Canada qui revient sur l’historique de cet accord, on peut lire que le programme veut aller plus loin, en proposant une double diplomation, et une collaboration dans le domaine de la recherche. Ce qui signifie plus de mobilité pour les étudiants, mais aussi pour les professeurs. Si les frais de scolarité diffèrent cependant dans les deux pays, la question sera abordée lors de la concrétisation du jumelage de l’enseignement postsecondaire entre le Canada et la France, indique Radio-Canada. Grâce à un accord entre le Québec et la France déjà existant, les Français souhaitant étudier au Québec bénéficient de frais de scolarité allégés, qui s’élèvent à environ 4500€ par an.

Contenu de la vidéo : A l’heure où les étudiants reçoivent les réponses sur la plateforme Parcoursup de leur voeux d’affection, l'Association des collèges et universités de la francophonie canadienne et la Conférence des présidents d'université de France ont signé un accord pour remédier à la pénurie d’enseignants. Outre la facilitation de la mobilité étudiante et la collaboration en recherche, cette accord va permettre en effet de mettre l’accent sur la formation d'enseignants pouvant travailler dans les deux pays. Dans un article de Radio-Canada qui revient sur l’historique de cet accord, on peut lire que le programme veut aller plus loin, en proposant une double diplomation, et une collaboration dans le domaine de la recherche. Ce qui signifie plus de mobilité pour les étudiants, mais aussi pour les professeurs. Si les frais de scolarité diffèrent cependant dans les deux pays, la question sera abordée lors de la concrétisation du jumelage de l’enseignement postsecondaire entre le Canada et la France, indique Radio-Canada. Grâce à un accord entre le Québec et la France déjà existant, les Français souhaitant étudier au Québec bénéficient de frais de scolarité allégés, qui s’élèvent à environ 4500€ par an.

Mots clés liés : Canada, jumelage, France, étudiants, diplomation, scolarité, Parcoursup, enseignement postsecondaire, Québec, frais, mobilité, étudiant, professeur

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Canada21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Canada21.tv